Théâtre

3 créations en cours :

REFU(S)GE

En production / texte de la pièce à télécharger ici => REFUSGE-janvier 16

 

MONSIEUR CLOCHE est ICI

 

A LA RUE, O-BLOQUE

Téléchargez le dossier de presse et l’intégrale du texte d’ A la rue, O-bloque

A la rue O-Bloquebande logos

— Les vidéos « tout terrain » sont  ICI —

journal de la Cie :https://www.facebook.com/obloque.laboiteblanche

///////

A.M.O est un triptyque questionnant la femme, selon trois figures de résistances. Ce projet littéraire et théâtral puise sa source dans trois grandes figures classiques – Antigone, Médée, Ophélie – revisitées de façon radicalement contemporaine.

Trois étapes féminines vers un glissement hors la loi : soutien aux sans papiers, action terroriste, errance sans domicile.

Ces portraits bien distincts indiquent un certain décadrage de soi face au monde et se rejoignent dans la désinsertion. Ils pourraient, chacun selon son axe, faire l’objet de mon auto-fiction. Ainsi, si je choisis ici des archétypes fédérateurs, j’aborde la femme en état de révolte et de précarité à partir de ma propre expérience.

Antigone et Médée m’ont toujours intéressé pour leur caractère féminin d’insoumise jusqu’à la déraison. L’une exaltée dans sa quête de justice supérieure aux lois d’Etat, l’autre portée par la force de son héritage. À l’inverse, Ophélie est pour moi la figure pathétique de la victime impuissante. Celle qui a suivi l’autorité du père, sans effronterie, mais qui échoue malgré son désir de bien faire. Lui reste les mots pour témoigner.

A.

Dans « A.Collision », rebaptisé REFUS(GE), une jeune femme au caractère extrême, proche de celui d’Antigone, choisit la désobéissance civile face à l’outrage fait aux « sans-papiers » dans son propre pays. Elle s’engage auprès de ceux qu’elle considère comme ses frères dans une résistance originale, lui permettant de protéger leurs corps du froid, de la faim et des rafles policières.

(texte paru dans A.M.O aux éditions Xérographes)

M.

« May-day » est un monologue polyphonique autour du corps annexé, du territoire occupé. Tout y est précipité. Ainsi, Médée, Pythyie, Jason, Enfants-cœur, Créon, s’incarnent dans  une même personne. « May day », s’inspirant très librement de la figure de Médée, nous dit que l’injustice et l’impuissance pourront toujours êtres transcendés en répliquant de façon inouïe au persécuteur. Riposte autrefois qualifiée d’« action directe » et désignée de nos jours par un mot tabou : « terrorisme ».

(texte paru dans A.M.O aux éditions Xérographes)

O.

« A la rue, O-Bloque » raconte l’histoire d’une Ophélie contemporaine, jolie jeune fille éduquée, issue d’une famille aisée, qui glisse irréversiblement sur les pentes d’une société absurde, jusqu’à en partager la folie. Cette jeune femme déchue, tombée à la rue comme en désuétude, trace ses pensées au fond d’un cahier. Elle jalonne son errance par ses mots, dernière rambarde pour ne pas disparaître tout à fait.

« A la rue, O-Bloque » est un dialogue intérieur, éclaté, dit par un seul personnage et au final exposé à chacun. Théâtre documentaire et poétique, ce texte est porté à la scène et s’improvise aussi dans la rue dans et dans sa version « tout terrain ». Un monologue physique et sensoriel où la figure d’Ophélie devient la métaphore de nos générations précaires.

Texte à écouter ici

Antigone, Médée, Ophélie, ces femmes soulèvent des questions politiques qui irriguent notre quotidien. Au-delà, A.M.O, dans son intitulé même, jouxte l’amour dont il partage l’amorce, mais choisit d’en exprimer les effets contraires ; l’amour retroussé, propulsé contre lui-même.

Texte et mise en scène // Marina Damestoy
Interprète // Pénélope Perdereau
Création sonore // Marina Damestoy + Eric Houzet / FlexRex
Lumières // Marina Damestoy + Christophe Guillermet

Avec le soutien de la Fondation E.c.Art-Pomaret, de la scène Nationale de Meylan, du 104, du Collectif 12, de Philippe Lemoine, des contributeurs via Kiss Kiss Bank Bank et d’Arcadi-Plateaux-Solidaires. Un spectacle en partenariat avec France-Culture.

Texte édité dans Mangez-Moi / Publie.net & dans A.M.O aux éditions Xérographes) Lien pour acheter A.M.O

imagesContact : Cie La Boîte Blanche / laboiteblanche@yahoo.fr  safe_image

— 2015 —

Re-création sur le grand plateau du Théâtre Antoine Vitez

à Ivry les 13 & 14 mars – 20H

— 2014—

Les 12 (19h) et 13 ( 20h) novembre pour la version « boîte noire » au Mix’art Myris à Toulouse

et le 13 novembre à 14h quelque part dans la gare de Toulouse pour une version « tout terrain »

A.COLLISION / première étape de travail au Collectif 12 du 25 au 27 septembre.

RDV à Avignon le 15 Juillet pour deux rencontres

autour d’A.M.O et de l’artivisme
avec Marina Damestoy & Alexandra Badea

=> à 10H à Présence Pasteur

=> à 15H à la Maison Jean Vilar

avignon 2014

A la rue, O-Bloque en version « déambulatoire » à Paris

les 4, 11 & 18 mai 2014 à 18H au Grand Parquet

A la rue, O-Bloque était reçu le 8 avril à 20h aux Roches à Montreuil (version « Boîte noire »)

Un stage gratuit et ouvert à tous à eu lieu du  28 mars au 6 avril 2014 à La Parole Errante

Il en a résulté une Co-création d’A la rue, O-Bloque présentée  les 5 & 6 avril à 20h  

à la Maison de l’arbre –Montreuil  (entrée libre)

stage parole

18 janvier 2014 au LMP /Place aux arts et à la culture / représentation et débat dans le cadre de la campagne Front de Gauche

28 décembre & 5 janvier 2014 / Librairie Éphémère / A la rue, O-Bloque à l’auditorium de la Halle Saint Pierre- Paris

   DSC_0111

— 2013 —

19 et 20 en septembre dans les rues de Grenoble, Hexagone Scène Nationale arts sciences Meylan

28 septembre au Collectif 12, Soirée De la cave au grenier

4 et 5 octobre 2013 à Eybens (Rencontres-i à Grenoble)

17 octobre au Collectif 12 à Mantes La Jolie (navette gratuite pour Châtelet)

À Paris du 4 au 26 novembre au Théâtre de Belleville

16 novembre  session « tout terrain » où l’on promena Ophélie à Belleville, à la rencontre des habitants. Gratuit / le rdv était à 12H, M°Belleville

Dimanche 17 novembre /  A la rue, O-Bloque à l’auditorium du Salon l’Autre Livre /Espace des Blancs Manteaux / Paris

du 2 au 20 décembre Marina Damestoy était en résidence à La Chartreuse de Villeneuve- lès-Avignon

14 décembre /A la rue, O-Bloque à  La Grande Conversation-Revue Cassandre au Grand Parquet / Paris

19 décembre / Lecture d’A.M.O à La Chartreuse – Centre National des Écritures du Spectacle

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s