REFU(S)GE

Une pièce sur l’accueil réservé aux nouveaux arrivants. 

Sous forme de scénario, des séquences rythmées transposent l’actualité politique à l’égard des migrants. Safia, une journaliste brillante, décide d’agir en faveur des « sans papiers » en désobéissant aux règles d’État pour suivre une loi plus impérieuse à son sens, celle de son propre humanisme, de sa responsabilité individuelle.

Contact :laboiteblanche@yahoo.frofra

Autour du projet :  Elios Noël, Dieudonné Niangouna, Françoise Cousin, Michel Cochet, Frédéric Fisbach, Amine Adjina, Philippe Lemoine, Pénélope Perdereau, Claire Ruppli, Xavier Béja, Franck Mas, Marie Coustaury, Jean-Baptiste Verquin, Clotilde Moynot, Nicolas Lambert, Mounira Barbouch, Joël Lokossou, Laurent Lafuma et Maëlle Bertrand.

REFU(S)GE est une pièce à l’actualité brûlante, qui s’érige contre la chasse aux sans-papiers, contre les discriminations à l’égard des immigrés, des réfugiés. Elle décrit la spirale infernale, l’escalade qui conduit à l’innommable.  Mêlant fiction et documentaire, dialogues et informations sur l’immigration, les stéréotypes liés à la mobilité humaine sont ici systématiquement démontés grâce aux études statistiques produites par la société civile.  Tout cela est abordé à travers l’histoire d’un couple qui se fissure à cause de la politique, mêlant une relation amoureuse à l’engagement politique et à des intérêts qui ne vont pas dans le même sens.
Il s‘avère que ce texte en cours d’écriture, dans un esprit d’anticipation, s‘avère rattrapé par l’actualité de façon plus que troublante.

REFU(S)GE est le prochain projet de la Cie La Boite Blanche, soutenu par « A mots découverts » et déjà mis en chantier de co-création avec les amateurs du Collectif 12 depuis septembre 2015.

En dépit d’un texte encore en chantier d’écriture, face à l’urgence de la crise migratoire et le choc culturel induit, nous avons débuté la forme « lecture » avec des comédiens professionnels afin d’aller rapidement à la rencontre du public.

Depuis 2016, des lectures publiques et gratuites ont lieu à la SACD, au Collectif 12 (Fabrique du Possible) Au Lavoir Moderne, à Radio Campus « Pièces détachées » (28 mars), Radio Libertaire, aux Métallos le 25 mai 2016 et à L’Etoile du Nord le 15 décembre 2016.

Il me semble utile que le théâtre permette aussi à des amateurs et au public de s’approprier la thématique de l’arrivée massive de réfugiés, qui nous concerne tous.

Nous mettons également en place de nombreux ateliers d’écriture et de dessin sur les campements ou avec les associations afin de libérer l’expression de chacun sur ce sujet. Ces ateliers donnent lieu à diverses restitutions : Fanzines, lectures publiques, etc.

Il apparait que ce texte d’anticipation, en déplaçant légèrement l’actualité, s’avère d’une grande nécessité aujourd’hui ; c’est une entreprise de salut public pour comprendre mieux notre époque, et surtout nous aider à réagir.

LE JEU
Comme pour mes pièces précédentes «À la rue, O-Bloque» et « Monsieur Cloche », nous travaillerons le texte sous l’angle d’une adresse naturelle et spontanée afin d’établir une vraie proximité avec les spectateurs. Le public se retrouvera d’ailleurs au coeur de la dramaturgie. Il peut être amené à participer dans la version « mixte » mêlant dix comédiens professionnels et cinq à huit comédiens amateurs. La durée estimée du spectacle est d’1H40.


SCÉNOGRAPHIE

scenographie refusgeCette pièce se jouera sur le plateau mais aussi dans l’espace dédié aux spectateurs, eux-mêmes pouvant choisir de s’installer au sein de l’espace de jeu organisé à cet effet : assises, praticables, cordes tendues, espaces délimités par un marquage, écran de projection des arguments et des vidéos. Le rapport frontal disparaît, les comédiens mêlés au public se déplacent d’un lieu à l’autre et la lumière vient délimiter les espaces au gré des scènes.

En rhizome => LA BRIGADE D’AUTEURES , un collectif  ouvert au service des nouveaux arrivants et des citoyens mobilisés: site web

Captation radiophonique de la lecture publique de REFU(S)GE aux Métallos le 25 mai

 

Publicités