Articles de presse

  • Télérama
  • Monsieur Cloche Telerama frev 15

 

Veronique Soulé Aligre

  •   La Muse – Février 2015
  • Cloche sans La Muse fev 15
  • « Radio-Cartable » sur Monsieur Cloche avec les élèves de CM2 de Dulcie September à Ivry / Radio libertaire
  • Pastille Monsieur Cloche sur France Culture

A la rue, O-Bloque - ThŽ‰tre _ Propos recueillis - Journal La Te

Un pont entre deux mondes | Ville d'Ivry-sur-Seine : Site offici

Parisien 4 fev 15-Monsieur Cloche

Contrer l’impuissance – Théâtre _ Entretien – Journal La Terrasse

Contrer lÕimpuissance - ThŽ‰tre / Entretien - Journal La Terrass

Monsieur Cloche - ThŽ‰tre / Propos recueillis - Journal La Terra

Mise en page 1

 

rb9b0051

Article du Parisien

  • Interview sur Radio Campus

L’ouvrage « Mangez-moi » est chroniqué dans STRADDA ainsi qu’ A la rue, O-Bloque en version « tout terrain ». GARDONS NOS 20 ANS !

stradda30_246x350

 

 

 

 

 

 

 

rue o bloque Froggy

  • Témoignage Chrétien novembre 2013

3560STCHRETIEN_45:Mise en page 1

 

  • Interview dans le  5/7 sur France Inter – 12/11/2013
  • Interview dans l’émission LA DISPUTE sur FRANCE-CULTURE – 25/10/2013
  • Chronique d’A la rue, O-Bloque dans Cassandre, automne 2013

cassandre octo 1 cassandre octo 2 cassandre octo 3

Document1

Microsoft Word - MODELE DAUPHINE.doc

eybens1eybens-3  3

A la rue O-Bloque in Cassandre-1A la rue O-Bloque in Cassandre-2A la rue O-Bloque in Cassandre-3

  • Article de Philippe Duvignal, septembre 2012 (suite à l’étape de création au TARMAC)

O-BLOQUEO-BLOQUE

  • Émission La vignette sur France-Culture  (publication de Mangez-Moi)

Vignette

  • Un mot de l’éditeur François Bon

Marina Damestoy | Mangez-moi

Double incursion, de l’expérience auprès des sans-abri comme chemin de constitution artistique et ses implications

Extraits du livre à retrouver sur http://publiepapier.fr/contemporain-textes/article/marina-damestoy-mangez-moi

Un texte violent. Et la fierté à le mettre en ligne : bon indicateur de ce qui se renouvelle, vient éclater dans l’écriture et appelle ces formes neuves de partage.

Violence quant à ce qui est dit ? Oui, en partie : approcher la précarité ultime, celles qui n’ont plus rien, au voisinage des tentes de Don Quichotte, au terme des tunnels de la drogue qui les accompagne.

Mais en partie seulement : violence peut-être plus radicale dans le deuxième cahier, quand il est question de son propre chemin artistique. Comment on est reçu, comment on progresse. Ces communautés fragiles qui se créent autour d’une pièce de théâtre, d’un festival ou d’une pratique de rue.

Au passage, on aura traversé avec la même proximité, le même grossissement des visages, le même frôlement des corps, les lieux de la précarité extrême, et ces lieux où se chercher soi-même passe par l’expérience des autres : les rave par exemple, ou une nuit sur une plage, ou les coulisses d’un grand festival.

Et si c’était la même violence : là où la norme d’une société marchande évince le chemin personnel ? Il n’y a pas de réponse simple. La colère de ce texte n’est pas une accusation – son chemin, on se le fabrique et si l’obstacle est plus lourd, on aura d’autant plus de force à le traverser.

Une autre question, sous-jacente, qui elle fait autant accusation que question : dans ce chemin par lequel on chemine soi-même vers une pratique d’artiste, quelle place ou quel statut pour l’expérience directe de l’autre, extrême compris ? Quel prix payer, quel trajet prendre ? On nous parlait autrefois d’engagement, ça résonne comment, quand c’est la société au temps de l’industrie culturelle qu’on arpente ?

Ces chemins, Marina Damestoy les arpente depuis longtemps. Une implication militante auprès des sans-abri, sans laquelle il n’y aurait pas devenir à ce visage entendu autrefois, et les textes écrits dans l’expérience même. Un noeud entre l’art et le social qui nous implique tous, en renversant les deux mots.

Lire aussi sur remue.net son Cahier bigouden et on Animalimages.

François Bon

Mangez-moi, Marina Damestoy.
ISBN : 978-2-8145-9308-4
NOMBRE PAGES : 180
PRIX : 15,98€
PARUTION : automne 2013
LIRE PAPIER/LIRE NUMÉRIQUE : télécharger ici la version numérique

Librairies partenaires à retrouver via le lien en bas de page sur Publie Papier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s